Groupe Durabilité|Communication

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Équipe

Présidente

Solange Tremblay est présidente-fondatrice du Groupe DURABILITÉ|COMMUNICATION, un pôle d’expertise sur les enjeux de la communication, du développement durable et des responsabilités sociales des organisations.  Auparavant professeure associée au Département de communication sociale et publique à l'Université du Québec à Montréal (UQAM), elle a codirigé la création puis la mise sur pied en 2009 d'un programme de deuxième cycle en responsabilité sociale des organisations, le premier du genre au Canada à intégrer la double perspective de la communication et des sciences de la gestion. Elle est l'auteure ou coauteure de plusieurs publications ou études sur la communication, le développement durable, les responsabilités sociales et l'éthique communicationnelle dont le livre Développement durable et communications - Au-delà des mots, pour un véritable engagement. Un colloque qu'elle coorganise en 2006, s'inscrit comme la première contribution des communicateurs québécois à la mise en œuvre du plan de développement durable du Québec.  Elle est l'instigatrice de la Déclaration des communicateurs et professionnels en relations publiques du Québec à l'égard du développement durable, un engagement collectif signé par les grandes associations professionnelles en 2006. Régulièrement sollicitée pour éclairer le rôle essentiel des communications face à ces nouvelles valeurs dans la société, Solange est également membre fondateur de la Chaire de relations publiques et communication marketing (2001) où elle a mis sur pied et dirigé le Centre d'études Développement durable, éthique et communications de 2003 à 2010.

Elle a par ailleurs joué un rôle-clé dans le développement des liens entre le milieu professionnel et les institutions universitaires offrant des programmes d'enseignement en relations publiques au Québec. Elle est ainsi directement associée aux démarches ayant favorisé la création, à l'UQAM, du premier baccalauréat en relations publiques au Québec en 1996. Elle a en outre participé de près à la création de Relations publiques sans frontières et piloté la mise sur pied de ses premières missions internationales.

PUBLICATIONS ET CONFÉRENCES


Thérèse Drapeau

Thérèse Drapeau œuvre en communication depuis une trentaine d’années. Son parcours  met en relief une vaste expertise dans les domaines de l’environnement et du développement durable, de même qu’en gestion de crise, vulgarisation scientifique, consultation publique et implication communautaire. Elle s’est fait connaître par de nombreuses réalisations d’envergure en matière de développement durable, dont l’organisation de la 4e Conférence internationale des Centres d’expertise régionaux d’éducation en vue du développement durable de l’Université des Nations Unies (CER-UNU) en 2009 ainsi que plusieurs événements de sensibilisation du public face à divers enjeux environnementaux majeurs, incluant le Plan d’action Saint-Laurent, les changements climatiques, les urgences environnementales et les situations de crise. Muséologue et commissaire d'expositions à caractère scientifique ou historique, elle a été conseillère en développement durable à la Biosphère, musée de l'environnement d'Environnement du Canada (2008-2013). Plus tôt, elle a assuré la coordination du Groupe interministériel fédéral sur le développement durable (GIFDD-Québec) rassemblant une trentaine d’agences et ministères fédéraux présents au Québec, tenus par la Loi de produire des stratégies triennales de développement durable. Elle enseigne la communication et le développement durable à l’UQAM et intervient régulièrement comme conférencière sur les thématiques du développement durable et de l’écocitoyenneté.

Détentrice d’une maîtrise en muséologie, elle a collaboré au comité de rédaction de MUSE, le magazine de l’Association des musées canadiens, notamment sur les questions de durabilité (2002-2012). En outre, elle assure la coordination de plusieurs groupes de bénévoles en communication dans le cadre de l’événement du 24 heures de science parrainé par Science pour tous, ainsi que l’animation de divers événements en communication scientifique.

Dominique Ferrand

Reconnu pour la rigueur et la neutralité de ses interventions, Dominique Ferrand est un conseiller indépendant, spécialisé dans les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance. Il sert une clientèle d’institutions financières et d’industries aussi bien que d’ordres professionnels ou de gouvernements. Professeur associé au département des sciences fondamentales de l'Université du Québec à Chicoutimi, il est aussi, depuis dix ans, chercheur et membre du Conseil de la Chaire en éco-conseil de la même université. Diplômé en sciences politiques et en gestion, il est, depuis plus de dix ans, membre du Groupe consultatif en environnement des Fonds Desjardins. En outre, Dominique Ferrand est un formateur agréé par la Commission des partenaires du marché du travail. Il donne de nombreuses conférences. Il est récipiendaire de deux prix nationaux simultanés (Société canadienne de relations publiques) et d’un prix international (Association internationale des professionnels de la communication).

Carole Villeneuve

Carole Villeneuve est spécialiste en communication et est impliquée depuis 25 ans dans le développement, l’élaboration et la mise en œuvre de programmes liés à la responsabilité sociétale et au développement durable. Elle accompagne des organisations en RSE et développement durable et intervient régulièrement à titre de conférencière. Depuis 2010, elle est également chargée de cours en développement durable à l'Université de Sherbrooke. De 2010 à 2011, elle a été vice-présidente aux communications à la société d’État Recyc-Québec et a coordonné le programme de sensibilisation, d’information et d’éducation dans une perspective de développement durable, en plus d’avoir assuré le déploiement et la mise en œuvre de la démarche de développement durable de la société d’État Loto-Québec entre 2005 et 2010. Auparavant, elle a travaillé pendant vingt ans comme directrice corporative des communications et gestionnaire chez Cascades et Boralex, des organisations dont la culture d’entreprise est axée sur la responsabilité sociale et environnementale. Elle a en outre participé à plusieurs groupes de travail gouvernementaux destinés au développement durable, notamment aux travaux du comité de normalisation de la norme BNQ 9700-253 Développement durable - Gestion responsable d’événements, au comité interministériel du développement durable et à des groupes de travail initiés par le Bureau de coordination du développement durable du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs du Québec. Elle est membre du conseil d’administration de PACT. Carole Villeneuve est titulaire d’une maîtrise en environnement ainsi que d’un diplôme de deuxième cycle pour les microprogrammes en développement durable et en vérification environnementale de l’Université de Sherbrooke.

 

Guy Lachapelle

Guy Lachapelle est professeur titulaire au département de science politique de l'Université Concordia et secrétaire général de l’Association internationale de science politique depuis 2000. Il a été coresponsable du Congrès mondial de science politique, tenu à Québec en 2000. Il a été président de la Société québécoise de science politique (1996-2000) et il a siégé à l’exécutif de l'Association internationale de science politique (1997-2000). Ses travaux récents portent sur la mondialisation, la gouvernance, la démocratie, le développement durable, les théories de l’opinion publique, les politiques publiques québécoises et l’analyse comparative du comportement électoral. Il compte de nombreux ouvrages à son actif et il contribue régulièrement à des revues scientifiques dont Publius, Éthique publique, Politique et Sociétés, Revue française de science politique, Québec Studies, Revue québécoise de science politique, Revue canadienne de science politique, Canadian Journal of Program Evaluation. Guy Lachapelle a en outre été adjoint au vice-recteur et coordonnateur des relations avec le gouvernement du Québec au vice-rectorat des affaires institutionnelles de l’Université Concordia. Il a un doctorat en science politique de l'Université Northwestern - Evanston, Illinois et une spécialité en analyse des politiques et en méthodologie d'évaluation.

Jacques Baronet

Après une carrière d’une douzaine d’année en communication et gestion et de plusieurs années d’enseignement en relations publiques et gestion à l’Université de Montréal, l’Université McGill et HEC-Montréal, Jacques Baronet devient professeur d’entrepreneuriat à la Fairleigh Dickinson University (Hackensack, New Jersey, USA). Il est aujourd’hui professeur titulaire d’entrepreneuriat et d’innovation à l’Université de Sherbrooke où il a aussi été directeur de son Institut d’entrepreneuriat. Ses intérêts d’enseignement et de recherche incluent la créativité, le démarrage d’entreprise et la gestion de la croissance dans les entreprises émergentes, l’intrapreneuriat et la gestion de l’innovation. Il s’intéresse aussi à titre de chercheur aux questions relatives au développement durable et à la responsabilité sociale des entreprises. En plus d’être un conférencier sur ces sujets, il contribue à diverses revues académiques. Il est détenteur d’une maîtrise en relations publiques (M.Sc.) de la Boston University, d’une maîtrise en gestion des affaires (MBA) de l’Université McGill et d’un doctorat (Ph.D.) en management de HEC-Montréal.

 

Collaborateurs

 

Gabrielle Collu

Gabrielle Collu a une longue feuille de route en communication et relations publiques plus particulièrement dans les secteurs de l’énergie, de la santé, de la nutrition, de l’industrie pharmaceutique, du génie et de l’éducation. Titulaire d’un doctorat en littérature de l’Université de Montréal, elle a été récipiendaire d’une Médaille d’or du gouverneur général du Canada pour l’excellence de son travail universitaire et d’une bourse canadienne prestigieuse pour la poursuite d’études postdoctorales à Toronto. Elle a été membre du Conseil d’administration de la Société québécoise des professionnels en relations publiques et y a notamment occupé le poste de présidente fondatrice du comité Éthique et Déontologie. Elle a enseigné les communications et l’éthique en relations publiques à l’Université McGill et l’Université du Québec à Montréal et donné des conférences sur les relations publiques, l’éthique et la littérature postcoloniale au Canada, aux États-Unis et en Asie du Sud. En 2011, elle réalisait, à titre de chef de mission bénévole, les deux premières missions de Relations publiques sans frontières (RPSF) au Burkina Faso, en collaboration avec Oxfam-Québec. Gabrielle Collu a également siégé à titre de trésorière au Conseil d’administration du Secrétariat international de l’eau et au Conseil d’administration du Centre communautaire des femmes de l’Asie du Sud (Québec).  Elle a vécu plusieurs années au Burkina Faso et en Tunisie. Elle parle le français, l’anglais, l’italien, l’espagnol et le néerlandais.

 

Deanna Drendel

Deanna Drendel œuvre en communication et relations publiques depuis une trentaine d’années. Elle a évolué au sein d’entreprises privées et publiques et en cabinets de relations publiques. Depuis 12 ans, elle conseille, à titre de présidente de sa propre entreprise, diverses organisations des secteurs de l’énergie, de la santé et de la haute technologie.  Passionnée pour Relations publiques sans frontières (RPSF), elle a réalisé, au Niger, la première mission du jeune organisme en 2009 ; depuis son retour, elle contribue à son essor à titre de directrice générale. Préoccupée par les questions de compétence, Deanna a laissé sa marque au sein de la Société québécoise des professionnels en relations publiques (SQPRP) et de la Société canadienne des relations publiques (SCRP) notamment sur les questions d’agrément, d’excellence et d’éthique en relations publiques et lors de la création de la Chaire de relations publiques et communication marketing de l’UQAM et du Conseil de l’industrie des communications du Québec (CICQ). Elle a contribué au développement du programme de relations publiques à l’Université McGill et a développé des cours qu’elle a enseignés à McGill et à l’UQAM et s’intéresse de près au développement des connaissances en éthique communicationnelle. En 2010, la SQPRP lui octroyait sa plus haute distinction, le Prix Yves St-Amand, pour son rôle significatif dans la progression de la pratique des relations publiques au Québec.  Agréée en relations publiques (ARP), elle a été reçue au Collège des Fellows de la SCRP en 2006.

 

Titulaire d'un MBA en gestion des technologies et d'un diplôme de deuxième cycle en Responsabilité Sociale des Entreprises de l'UQAM, Jean-François R. Gagné (JF) cumule 15 années d’expériences professionnelles principalement en planification stratégique, en développement d'affaires, en coordination et planification de projets de recherche, en relations publiques et en communications d’affaires. Passionné par les questions d’innovations, d’usage social des technologies et de développement durable, JF est un technologue optimiste travaillant avec des organisations novatrices en technologies afin de construire un monde ludique et meilleur.

 

Comité aviseur

 

Danielle Maisonneuve

 

 

Mission
Quelques dates
Valeurs
Équipe